Église Saint-Étienne

Dédiée à Saint-Etienne, premier Martyr Chrétien, il fut le premier des sept diacres désignés par les Apôtres. Il fut lapidé en dehors de Jérusalem en 33 pour avoir reconnu Jésus Fils de Dieu, debout à la droite du Père.

 

L'église est l'un des derniers monuments les plus purs de l'école de l'Île-de-France, face à l'école champenoise. Merveilleux témoignage de pierre représentant quatre siècles d'architecture.

 

La construction fut commencée en 1249, vraisemblablement sur l'emplacement d'une église plus ancienne dont la tourelle qui flanque la façade occidentale aurait été le clocher.

 

Elle ne fut consacrée officiellement qu'à Quasimodo, le premier dimanche après Pâques, en 1363, par l'évêque de Paris, Jehan de Meulan, ancien Archidiacre de Brie.

 

Orientée de façon inhabituelle Nord-Est, elle se dresse non au centre mais à l'extrémité de la ville, son portail jouxtant presque la porte d'entrée ouverte dans le mur d'enceinte, dite porte du Moustier.

 

Ce vaste édifice de 35 mètres de long et de 18 mètres de large n'a pas de transept et s'achève par un chevet plat avec au centre une large nef composée de cinq travées auxquelles il faut ajouter les trois travées du choeur ce qui laisse penser à une influence cistercienne.

 

La seconde travée du choeur est à trois étages, une avec une grande arcade reposant sur des colonnes dont les chapiteaux sont ornés de feuillages. Le second étage est muni d'un triforium à colonnettes. Le dernier étage a des fenêtres ouvertes en arc brisé, séparées par des meneaux. Les ogives des voûtes retombent sur des chapiteaux ornés de figures humaines, ainsi que les clés de voûtes comportent des rosaces de feuillages et des fleurs sculptées. A l'est et à l'ouest des bustes dans les rosaces, un personnage tonsuré, des monstres grinçants, un ange et des figurines des personnages princiers.

 

La tour des cloches est du XIIIème siècle, la flèche de charpente qui la surmonte atteint 64,57 mètres au bas du coq. Le clocher comporte trois cloches :

- Louise-Marie 0,87 m de haut, et 1,05 m de diamètre.

- Ferdinande-Cécile 1,08 m de haut, et 1,20 m de diamètre.

- Etiennette-Alexandrine-Charlotte 1,16 m de haut, et 1,30 m de diamètre.

 

Le joyau de cette église est sans conteste la grande rose du chevet du XIIIème siècle, elle est la seule en Europe a avoir été démontée et remontée et comporte encore tous les éléments. Au centre, trône le Christ entouré des douzes Apôtres eux-mêmes entourés par les travaux ou occupations des douzes mois de l'année.

 

Le mobilier des chapelles est le plus souvent remarquable. Les vitraux sont du XVIème siècle. Stèles funéraires des XIV, XV et XVIème siècles. Belle porte de sacristie sculptée.

 

(Documentation issue de l'officiel du Syndicat d' Initiative)

A VOS AGENDAS !

 

Inscriptions Vide-Grenier

Il reste encore quelques places, n'hésitez pas à nous contacter pour vous renseigner !

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Syndicat d'Initiative de Brie-Comte-Robert - 2017